Everplaces

La Taverne de Zhao

49 Rue des Vinaigriers, 75010 Paris, France 49 Rue des Vinaigriers, 75010 Paris, France
chinois
La Taverne de Zhao. Paris, France
Note

PRIX : De 16 à 35 €
HORAIRES : Tous les jours, de midi à 15h (sauf lundi) et de 19h à 22h30. Une petite cantine contemporaine de 30 m2 pour 30 couverts où il faudra bien tirer la langue 30 minutes avant qu’on vous trouve une place, et peut-être même 30 minutes de plus avant qu’on vous serve (évitez les heures de pointe !). La carte ? Gentiment décoiffante, tendue par un service jeune et plus ou moins pédago. La gelée critalline ? A base de porc. Le platycodon ? Un légume du cru. Les oreilles de Judas ? Des champignons noirs… Mentions spéciales pour le Liangpi, une salade tiède de nouilles de riz tendres, contrastant avec le craquant soja-concombre, assaisonnée d'huile de sésame, de vinaigre et de piment. Pour le poulet mijoté en sauce, nimbé d'anis étoilé, plus fondant qu'un loukoum. Et pour le pain Xi'An plaqué minute, heureuse alternative à bien des fast ‘dwiches. On reviendra une autre fois pour les tripes au piment, le pâté végétal et le pain de viande. Thé parfumé 4,50 €. Formules 8-10 € (midi), carte 14-17 €.On a été servi. Le jeune Zhao, fils d'un cuisinier de Xi'an, nous a mitonné, coup sur coup: un délicieux petit pain, sosie d'une pita méditerranéenne, garni d'une viande de porc longuement mijotée dans un bouillon épicé; un rafraîchissant liangpi, du nom de ces nouilles froides au concombre relevées de vinaigre de riz et d'une pointe de piment frais; une drôle de salade de poulet à l'huile de sésame avec des pousses de platycodon (une plante herbacée); puis une de ces marmites en terre cuite remplies de bouillon fumant, de nouilles de patate douce, d'algues, de tofu, de poulet, de coriandre fraîche et d'hémérocalle jaune (une fleur cousine du lys).

Même la salade de tripes de porc à l'huile pimentée, dont le nom affolerait sur le papier tout palais sensible, est, à l'arrivée, un bijou de raffinement. Les petits plats défilent à un rythme effréné, on avale tout avec la joie gloutonne des festoyeurs chinois, taches sur la table et bruits de bouche compris. Un insolite riz gluant aux pois d'amour (des haricots rouges) pour la route, et on conclut ce dîner pantagruélique sur addition rachitique de 58 euros. Et notre Jean-Pierre? Il ressort de cet étonnant cabinet de curiosités avec la sensation grisante d'une énième virée au bout du monde.

chinois

Save and share places you love
with Everplaces

Sign up